vendredi 27 avril 2012

1er Chap de Loli'Blom


Moi et le monde de Hollywood.

1. Le grand départ .

Un jour, un mercredi soir en sortant du métro un
homme d'une trentaine d'années me demanda :
« Excusez-moi, vous ne sauriez pas qui est Lili
Yello ?
– Heu … A vrai dire oui, vu que c'est moi.
– Ah, vous êtes encore plus ravissante que je ne le
pensais !!!
– Ah bon ??? Et pourquoi désirez vous me parlez ?
– Je me présente, Luc Fernandès, vous êtes choisie
par Lionsgate pour être la future réalisatrice de
« The Hunger Games 2 ».
– Ah …Mais pourquoi moi je n'ai que douze ans et
trois quarts !!! Je suis bien trop jeune !!!
– Peut être bien mais Lionsgate demande que ce soit
vous la future réalisatrice de ce film car il paraît
que c'est votre rêve et par hasard on a découvert
sur un site, de magnifiques romans et après
quelques recherches c'est vous l'auteur !
– Si le site est lilasdeschamps c'est bien moi. Et puis
j'accepterais volontiers seulement mes parents
seront pas forcément d'accord et j'ai encore mes
cours au collège.
– Vos parents sont au courant, même d'accord !!!
– Comment peuvent-ils être au courant ???
– Par courrier !!!
– Bon, bon d'accord et qu'est-ce que je dois faire ?
– Allons jusqu'à votre appartement où vous
choisirez vos affaires que vous gardez avec vous
jusqu'à après demain.
– Pourquoi jusqu'à après demain ?
– Pour prévenir vos professeurs et vos camarades et
ensuite pour dire au revoir à vos camarades et à
votre entourage.
– Et ensuite ?
– Vous décollerez pour Los-Angeles et vous
arriverez dans votre nouvelle maison et …
– Et … ???
– Et puis voilà.
Nous étions arrivés chez moi, nous prîmes l'ascenseur
et ma mère m'attendait sur le palier car la porte de
notre appartement était ouverte en grand. Je trouvais
ça un peu étrange mais que pouvais-je faire ? Devenir
réalisatrice était mon rêve et voilà la chance de le
faire !!!
– Coucou mon chaton d'amour !!! me dit ma mère.
– Coucou tout le monde !!! Tiens pourquoi t'es là
papa ? Dit-je en voyant mon père dans le salon
– Faut bien que j'aide les déménageurs, leur dire à
qui ça appartient, où le mettre etc... répondit mon
père
– Ah, mais ça veut dire que ...

– Ça veut dire que nous sommes vraiment d'accord
pour que tu sois la réalisatrice du film. Répondit
ma mère en me coupant la parole .
– Donc on va à Los-Angeles !!! A Hollywood !!! Le
paradis des stars !!! criais-je
– Oui, bon maintenant va choisir ce que tu gardes
comme vêtements pour les deux derniers jours à
Paris .
– Hourra !!! m'exclamais-je sans penser à ce qui
arriverais demain . »
Je choisis vite mes vêtements, serait mon livre où
j'avais écrit mon rêve qui le voilà réalisé !!! Je sortis
tous mes livres d'école et les mit dans mon sac pour
les rendre demain et m'endormis dans mon fauteuil.
Le lendemain j'arrivais au collège avec mon sac
remplis par les livres, je les donnais à un surveillant et
puis alla retrouver mes amies : Lysiana, Aronne et
Ambre dans la cour, elles me racontèrent leur après-
midi d'hier qu'elles avaient passer ensemble sans moi
parce que j'avais mes cours de russe. Je me retins de
leur raconter ce qui c'était passer hier et qu'elles le
sachent en classe par ce Luc Fernandès. La cloche
sonna, je redoutais le moment, où Luc allait dire au
prof qu'il avait quelque chose à dire à toute la classe.
Ce moment se passa, nous allâmes en classe, Luc me
donna une petite tape amicale dans le dos, nous étions
en cours de français avec M. Palepi j'étais à côté de
Gabe un de mes amis, un mec avec qui j'ai faillis
sortir !!! M. Palepi nous dit qu'on avait une visite, Luc
se présenta :
« Bonjour à tous, je me présente Luc Fernandès, je
suis envoyé par Lionsgate, la société de production de
cinéma, je ne sais pas si tout le monde a vu « The
Hunger Games » mais c'est pour ça que je suis là, car
un de vos camarades a été choisis pour être le
réalisateur du deuxième film … »
Je mettais ma tête entre mes mains et voulais
disparaître, Gabe ayant remarqué me demanda si
j'allais bien, bien sur je lui répondit que oui :
« Et donc cette personne est …
– C'est qui ? S'exclama un des garçons, C'est une
fille ou un garçon ?
– Une fille …
– Qui ? Cria une des filles
– Elle s'appelle … Lili Yello
– Quoi ?!!! s'indigna Clara une des populaires
– Oui, mademoiselle vous avez bien compris, c'est
Lili Yello !!!
Tous les têtes se tournaient vers moi et moi, je baissais
la tête.
– Ce n'est pas possible !!! vociféra Clara
– Bien sur !!! acquiesça Luc
– Lili ? C'est vrai ? Me demanda mon meilleur
ami : Henri.
– Oui !!! lui répondis-je
– Donc je voudrais que demain vous lui faisiez une
journée inoubliable, apportez des cadeaux.
Termina Luc
La cloche de fin sonna, avec l’événement le cours
c'était passé très vite . Tous le monde m'entoura à la
sortie et me demandait toutes sortes de choses, et de
même que Tom, le garçon de quatrième que j'aimais,
s’arrêta avec ses potes, savoir ce qui se passait. Mais
moi, à cause de la réaction de certain et le monde qui
m'entourais, ma tête commença à tourner et je
m’évanouit un bref moment . 
La journée se passa ainsi et je dus dire à tous les profs que je partais, certains
profs que je voyais pour la dernière fois me rendirent
les devoirs etc... Une fois quatre heures et demies
sonnées je me ruait vers la sortie et courrais chez moi.
Je rentrais dans l'appartement déjà presque vide,
j'allais dans ma chambre, m'allonger sur le lit mais il
avait déjà été démonté, je dus m'asseoir dans le
fauteuil . Le lendemain matin j'allais au collège avec
dans mon sac des cadeaux pour tout le monde, mes
amies me retrouvaient et cette fois ne m'embêttèrent
pas avec leurs histoires. 
La journée se passa
magnifiquement bien : on a fait quelques jeux, on a
rigolé pendant les récréations, à midi on avait mis
deux tables de huit pour manger ensemble tout en se
marrant puis nous voilà au dernier cours, le cours
d'histoire-géographie avec Mme. Diva, qui décida de
rendre la dernière heure inoubliable en ne faisant pas
cours et en permettant l'échange des cadeaux, ils me
donnaient leur cadeaux en premier et ensuite c'était
moi qui les distribuait, un garçon avait apporté des
bonbons que nous partageâmes, nous fîmes aussi des
photos, nous échangeâmes les numéros de téléphones
de skype, d'adresse électroniques et de rue puis le
délégué proposa une idée : Écrire un journal de ce qui
se passe en classe chaque jour et me l'envoyer par
mail, et moi en échange sur un site, j'écrirais mes
journées à L.A. , publierais des photos, et qu'ils
pourraient commentés etc... (un peu comme
Facebook).
Puis catastrophe, la cloche de fin sonna !!! Tous le
monde me serra fort dans ses bras et vint l'heure de se
dire ADIEU !!! Je commençais à pleurer et d'autres
aussi . Et bizarrement Luc m'attendait dehors avec
deux costauds, je compris plus tard pourquoi ils
étaient là, je voulais rester avec mes amis et ils étaient
là pour m'arracher d'eux, l'un des deux me prit sur ses
épaules mais je me débattit et des garçons de ma
classe voulaient m'aider mais l'autre costaud les
retins . De mon côté, je me débattais, je mordais, je
criais mais rien ne m'aida car il m'emmena hors du
collège et attendîmes l'autre costaud qui arriva avec
pas mal de griffures sur le corps. Luc ordonna au
costaud qui me tenais de me mettre sur pied. Une
grosse voiture attendait devant l'immeuble où
j'habitais mais on ne me fourra pas dedans comme je
le pensais, on me laissa monter et dire au revoir à mon
appartement qui m'a vu naître et grandir au fil des
années. Il avait été mis en location, mais si on revenait
vivre à Paris, il serait libéré immédiatement. Une fois
avoir fait le tour de l'appartement : ma chambre, la
cuisine, ma première chambre, la salle de bain, le
salon, la chambre de mes parents et l'atelier, je fis au
moins deux fois le tour de chaque pièce avant de
descendre et m'asseoir avec mes parents dans la
voiture et je retrouvais aussi mon chat couché dans sa
cage de transport. 
Durant le trajet vers l'aéroport, je
regardais mes cadeaux, la plupart était des bracelets,
tous avec des mots écrits et la signature de l'offreur, je
me rappelais le baiser que m'avait donné Gabe qui
donc était finalement amoureux de moi, bref je me
rappelais de tout avant de quitter le sol français.

Loli'Blom.

2 commentaires:

  1. 1er chapitre excellent, j'ai hâte de lire le 2ème!!

    RépondreSupprimer